L'ACADÉMIE VÉTÉRINAIRE DE FRANCE

ACTUALITÉS SCIENTIFIQUES ET SOCIÉTALES VÉTÉRINAIRES


Moi qui suis si peu médecin, si peu vétérinaire… La science est une…

C'est l'homme seulement qui en raison de la faiblesse de son intelligence, y établit des catégories.

Pasteur L., Bulletin de la Société Centrale de Médecine Vétérinaire. 1880.




ASSEMBLÉE GÉNÉRALE réservée aux membres, le jeudi 18 juin 2020


Covid-19 dans les abattoirs Francais

Trois des 25 clusters de Covid-19 identifiés en France concernent les abattoirs :

Après un abattoir de volailles en Vendée, un deuxième abattoir est situé dans les Côtes-d'Armor et une campagne de dépistage massif est en cours. Au moins 11 personnes ont été touchées. Le site est situé dans la commune du Mené regroupe environ 220 personnes. Une campagne de dépistage massif des salariés est en cours ce vendredi.

Le troisième se trouve à Fleury-lès-Aubrais (Loiret), près d'Orléans. 400 salariés sont actuellement testés.

Comme signalé dans un communiqué de l'AVF, le risque de Covid est important dans les abattoirs, du fait de la promiscuité.

Dans plusieurs pays du monde, la production de viande a été arrêtée suite à l'infection de personnels clefs, comme les inspecteurs vétérinaires.



Communiqué de presse de l’Académie Vétérinaire de France N°13 - Une sous-évaluation du nombre de cas de personnes touchées par le Covid-19

Le Bulletin de l'Académie Vétérinaire de France publie un article qui suggère que un à trois millions de Français ont été touchés par le Covid-19 (1,5 à 4,5% de la population)[1]. L'Académie vétérinaire de France, met à disposition les outils pour réaliser le calcul sur un ordinateur personnel.

Ces chiffres doivent nous rappeler que de nombreuses personnes atteintes par le virus du covid-19 ne sont pas détectées (86% dans certaines études) et sont à l'origine de nombreuses contaminations (79% des cas diagnostiqués[2]). Ils nous rappellent l'importance de

- Promouvoir les tests afin de détecter les personnes touchées par la maladie sans le savoir.

- Se protéger par les mesures barrières sans jamais oublier que les personnes côtoyées peuvent être contagieuses et asymptomatiques ou paucisymptomatiques.

L'article évalue également le nombre de morts évités par les mesures de confinement et estime que plus de 125 000 vies ont été sauvées en France grâce à ces mesures.


[1] Dhenain M., Estimation du nombre de cas de Covid-19 en France et dans différents pays : homogénéisation basée sur la Mortalité. Bulletin de l'Académie Vétérinaire de France, 2020.;  [2] Li R., Pei S., Chen B., Song Y., Zhang T., Yang W., Shaman J. 2020. Substantial undocumented infection facilitates the rapid dissemination of novel coronavirus (SARS-CoV2). Science. doi: 10.1126/science.abb3221

 


Deux nouveaux chats atteints du Covid-19 en France et en Espagne (le 12 Mai 2020)

Deux nouveaux chats ont été détectés positifs au virus du Covid-19

  • Le premier est un chat bordelais atteint de troubles respiratoires, examiné à plusieurs reprises par un vétérinaire praticien. Le fait que la toux persistait malgré un traitement anti-infectieux et anti-inflammatoire et que l'animal vit avec des personnes fortement suspectes d'avoir contracté le Covid-19, ont motivé la recherche du virus SARS-CoV-2. "Celle-ci s'est avérée positive à partir d'un prélèvement naso-pharyngé par un premier test qRT-PCR ciblant le gène E du SARS-CoV-2, puis confirmé par un deuxième test PCR ciblant le gène RdRp (cibles IP2 et IP4) du virus.
  •  Le deuxième est un chat mâle castré de 4 ans a été testé faiblement positif SARS-CoV-2 en Espagne le 22 avril dernier, au moment de son autopsie. Les résultats ont été rendu publics le 8 mai. C'est le 6ème chat au monde, testé positif pour le SARS-CoV-2*. Disparité de sensibilité au sein d'un même foyer Negrito souffrait d'une myocardiopathie hypertrophique mal contrôlée, qui a motivé une décision d'euthanasie en raison de signes respiratoires. L'examen nécropsique a montré des lésions de myocardiopathie hypertrophique et de thrombo-embolie pulmonaire sans lésion compatible avec une infection virale. C'est parce qu'il vivait au sein d'une famille dont plusieurs membres avaient été atteints

Communiqué des Académies nationales de Médecine, de Pharmacie et Vétérinaire de France : COVID-19 : pour une coordination nationale et européenne de la recherche

Dans un communiqué commun, l'Académie nationale de Médecine, l'Académie nationale de Pharmacie et l'Académie Vétérinaire de France suggèrent que le déploiement de moyens substantiels pour la recherche ne sera efficace qu'au prix d'une profonde correction du désordre observé et par la mise en place d'une stratégie coordonnée.

L'académie vétérinaire de France s'associe aux autres académies pour proposer des pistes vers une recherche plus efficace. Elle souligne l'importance de prendre en compte le caractère zoonotique du Covid-19 (Maladie infectieuse atteignant les animaux, et qui peut être transmise à l'homme) et le risque d'échanges du virus entre hommes et animaux pour mettre en place les programmes de recherche.


Eviter les initiatives hâtives pour tester le Covid-19 chez les animaux de compagnies

La Commission Européenne et la Direction Générale de l'Alimentation, met en garde contre des initiatives privées qui viseraient à généraliser le dépistage du Covid-19 des animaux de compagnie.

Elles encouragent des travaux de recherche dont le but est d'évaluer les risques. La publication de cas détectés négatifs ou positifs est encouragée si des tests diagnostiques devaient être menés. Il est important de décourager d’éventuels abandons injustifiés.


Communiqué de presse N°11: Recommandations sur la Télémédecine

A    A l'occasion de la Crise sanitaire liée au Covid-19 le Premier Ministre et le Ministre de l'Agriculture ont signé le 5 mars 2020 un Décret autorisant les vétérinaires à utiliser l'usage de la télémédeciine dans l'exercice de leur métier. Dans son Communiqué de presse N°11, l'AVF souhaite être associée au processus d'évaluation de cette expérimentation de la télémédecine sur dix-huit mois, renouvelle les recommandations qu'elle avait émise dans son Avis du 9 novembre 2017 et souhaite que les organismes professionnels structurent la télémédecine en fonction des recommandations  de l'AVF et les appliquent à la lumière d'un encadrement juridique professionnel à créer.


Communiqué de presse N°10 - Protection de la chaîne alimentaire : Le cas particulier des établissements d’abattage

L'Académie Vétérinaire de France souligne le travail des professionnels qui assurent le bon fonctionnement de la chaîne alimentaire lors de la Crise Covid-19 et l'approvisionnement en denrées alimentaires indispensables, en particulier dans les établissements d'abattage. Elle recommande le soutien à ce personnel et la mise à disposition de moyens de protections adaptés et en quantité suffisante.

Lire le communiqué complet. 



Dépistage Sérologique : l'aide précieuse des laboratoires vétérinaires - Communiqué de Presse N° 9 de l'AVF

Les laboratoires vétérinaires peuvent réaliser 80 000 tests sérologiques par jour (500 000 par semaine).

Les entreprises vétérinaires peuvent produire plus d'un million de tests sérologiques par semaine.

L'Académie vétérinaire de France appelle à la mobilisation par les pouvoirs publics de ces établissements pour accroître substantiellement le potentiel de réalisation de tests sérologiques, comme c'est le cas dans d'autres pays comme l'Allemagne et l'Italie.

Voir le communiqué de l'AVF.


Mise à disposition du monde vétérinaire au service du diagnostic Covid-19

La France héberge environ 20 millions de bovins, 14 millions de porcins, 2,5 millions d'ovins et caprins et de nombreux autres animaux. Chaque année, l'état sanitaire de ces animaux est contrôlé par les laboratoires vétérinaires de façon préventive ou lors de développement de maladies. Ces laboratoires ont une capacité exceptionnelle à réaliser des nombreux tests en routine.

La carte de la mobilisation des laboratoires départementaux montre l'état de la mobilisation des laboratoires vétérinaires.

Aujourd'hui, les laboratoires vétérinaires ont la capacité de réaliser plus de 20 000 tests Covid-19 par jour. Les entreprises de production de kit PCR vétérinaires ont une capacité à réaliser 300 000 kits par semaine.

Voir la chronologie de la mise à disposition du monde vétérinaire au service du diagnostic Covid-19.

Exemple de laboratoire vétérinaire réalisant les tests de Covid-19.



Comprendre l'évolution des coronavirus: des origines aux sauts d'espèces

 

Les deux coronavirus du porc les plus connus sont l'alphacoronavirus de la gastroentite transmissible (GETv) et celui de la diarrhée épidémique porcine (PEDv) responsables de pertes économiques importantes. 

En 2016, dans la province de Guandong, une nouvelle maladie appelée SADS pour "swine acute diarrhea syndrome" a été décrite et un alphacoronavirus (SADS-Cov) isolé, présentant de 96 à 98% d'identité nucléotidique avec les alphacoronavirus de chauve-souris (Rhinolophes) de cette même province. C'est sans doute la première observation documentée d'une transmission à partir de la chauve-souris d'une coronavirose sévère chez l'animal domestique.  

En 2014, en Chine et aux USA, une nouvelle maladie du porc, à dominante digestive, a émergé, due à un deltacoronavirus, le PDCov (Porcine delta coronavirus), qui présentait 80% d'identité nucléotidique avec les deltacoronavirus des moineaux et des cailles. 

A travers l'exemple de l'émergence récente chez le porc de ces deux coronavirus apparentés aux coronavirus de chauves-souris ou d'oiseaux, Hubert Laude présente, avec rigueur, les passages des coronavirus entre espèces et la complexité des mécanismes moléculaires en jeu, invitant à relativer le rôle, perçu comme prépondérant aujourd'hui, des chiroptères comme réservoirs.

Lire l'article


Deux fermes néerlandaises d’élevage de vison contaminées par le Sars-CoV-2

Le 26 avril 2020, le ministère de l’agriculture a annoncé que deux fermes comportant plus de 20 000 visons d’élevage avaient été contaminées par le virus du Covid-19.

Des tests ont été réalisés sur les visons suite à l’apparition de troubles respiratoires avec une augmentation du taux de mortalité mais aussi du fait d’une suspicion de Covid-19 chez plusieurs techniciens de ces fermes.

Ces fermes sont situées dans le Brabant du Nord qui est au cœur de l’industrie néerlandaise du vison mais aussi l’épicentre de l’épidémie néerlandaise de Covid-19 (Il existe encore près de 160 fermes d’élevage de visons malgré leur interdiction en 2013 car celle-ci n’entrera en application qu’en 2024, les Pays-Bas étant actuellement le 3ème producteur après la Chine et le Danemark). L’institut de santé publique néerlandais (RIVM) a défini par précaution une zone d’interdiction pour les piétons et les cyclistes d’environ 400 m autour de chaque ferme. La ministre de l'Agriculture, Carola Schouten, a décrété que toute maladie suspecte devait être signalée aux autorités par les éleveurs de visons et les vétérinaires.
Il n’est pas étonnant que le vison soit sensible au Sars-CoV-2 car le furet qui lui est proche est l’animal qui s’est révélé le plus sensible à ce virus dans plusieurs conditions expérimentales.

On ne connaissait jusqu’alors qu’un seul coronavirus chez le vison, pouvant être incriminé dans des diarrhées décrites chez les jeunes visons en 1990 par Gorham et al au Canada [1]. L’étude de ce coronavirus en 1992 par Have et al au Danemark [2] a montré par des analyses sérologiques (immunofluorescence, ELISA , immunoblot) que ce virus était proche des coronavirus porcins de la gastroentérite transmissible et de la diarrhée épidémique porcine, la recherche d’anticorps neutralisants étant négative.

J. Brugère-Picoux, Membre de l'Académie Vétérinaire de France

[1] www.dutchnews.nl › news › 2020/04 › coronavirus-identified-on-two-mink farms-in-the-Netherlands
[2]  Gorham JR et al.- Detection of coronavirus-like particles from mink with epizootic catarrhal gastroenteritis. Can J Vet Res. 1990 Jun; 54(3): 383–384.
[3]. Have P et al.- Coronavirus Infection in Mink (Mustela Vison). Serological Evidence of Infection With a Coronavirus Related to Transmissible Gastroenteritis Virus and Porcine Epidemic Diarrhea Virus. Vet Microbiol, 1992 Apr;31(1):1-10. doi: 10.1016/0378-1135(92)90135-g.

En France il existe 5 élevages de vison d'Amérique (le vison d'élevage). Ce qui représente environ 50 000 animaux par an.

Il n'est quasiment plus possible pour un particulier de posséder un vison comme animal de compagnie depuis l'arrêté du 30 Juillet 2010 modifiant l'arrêté du 10 Aout 2004 fixant les conditions d'autorisation de détention d'animaux de certaines espèces non domestiques.

Pour tout savoir sur les visons d'Europe et d'Amérique - Note du Dr. BOUSSARIE (Académie Vétérainaire de France)




Communiqué de presse de l’Académie Vétérinaire de France N°7 - La santé publique vétérinaire, un maillon essentiel dans la prévention des épidémies

Les vétérinaires sont situés à l'interface "Homme-Animal-Environnement".

Ils œuvrent pour la santé animale, humaine et environnementale.

Les services vétérinaires français sont reconnus pour leur efficacité. La recherche vétérinaire, publique et privée, dispose d'une expertise unique concernant les agents infectieux, y compris des coronavirus animaux, et les moyens de les combattre, en particulier par l'élaboration et la production de vaccins.

Il est nécessaire que tous les systèmes nationaux vétérinaires à travers le monde disposent d'un dispositif de formation de qualité, d'un cadre juridique et d'une législation spécifiques, d'une gouvernance appropriée et des moyens nécessaires pour assurer la assurer la sécurité sanitaire et garantir la santé publique.

Lire le communiqué de l'Académie Vétérinaire de France




Vacciner contre les Coronavirus : La grande expérience des vétérinaires

Les Coronaviroses sont des maladies très répandues chez les animaux et ont été à l'origine de mortalité importante (coronaviroses du chien (virus entéritique CCoV), du porc (virus entéritiques TGEV, PEDV, ou respiratoire PRCV), des bovins (virus respiratoire BCoV), du chat (péritonite infectieuse féline PIF), du poulet (bronchite infectieuse IBV)) (voir notre page dédiée aux coronaviroses animales).

Depuis de nombreuses années les vétérinaires cherchent à vacciner contre les coronaviroses. Les réussites et difficultés rencontrées permettent de présager des réussites et difficultés qui seront rencontrées pour découvrir un vaccin contre Covid-19.


Arrêté ministériel concernant la détection du génome du SARS-CoV-2 par RT PCR

Cet arrêté précise que 

I.-Lorsque les laboratoires de biologie médicale ne sont pas en mesure d'effectuer l'examen de “ détection du génome du SARS-CoV-2 par RT PCR ” … (autorise) les laboratoires ... relevant de l'une des catégories suivantes à réaliser la phase analytique de cet examen :

1° Les laboratoires d'analyses départementaux agréés mentionnés au troisième alinéa de l'article L. 202-1 du code rural et de la pêche maritime ;

2° Les laboratoires accrédités suivant la norme ISO/ CEI 17025 ;...


Lettre d'ENCOURAGEMENT ET DE PROFONDE RECONNAISSANCE du Ministre de l'Agriculture et de l'Alimentation, Didier GUILLAUME, aux Vétérinaires

Le 9 Avril, Le Ministre de l'Agriculture et de l'Alimentation, Didier GUILLAUME, a adressé aux Vétérinaires une lettre d'ENCOURAGEMENT ET DE PROFONDE RECONNAISSANCE pour leur pleine contribution à l'effort de la Communauté nationale dans la lutte contre le Covid-19

Lire la Lettre du Ministre Didier Guillaume aux vétérinaires




Se référant à Louis PASTEUR et à l'OMS, Érik ORSENNA offre à l'Académie Vétérinaire un texte, "L'UNITÉ de la VIE", qui soutient la "VIE UNIQUE" et le concept de "SANTÉ GLOBALE"

"Cette épidémie nous contraint de revenir à l'évidence; si l'environnement va mal, comment les animaux peuvent ils bien aller?" Lire le texte "L'Unité de la vie" diffusé par les Éditions Gallimard.


3 538 549 personnes auraient été touchées par le virus du Covid-19 en France

Un article du Bulletin de l'Académie Vétérinaire de France modélise le nombre de cas de Covid-19 en France et dans le monde.

Le 2 Avril 2020, 3 538 549 personnes auraient été touchées par le virus du Covid-19. 6 704 818 auraient été touchées en l'absence de confinement depuis le 26 Mars 2020. Les mesures de confinement ont donc permis de réduire de 3 166 269 le nombre de personnes touchées.  

Estimation du nombre de cas de Covid-19 en France et dans différents pays : homogénéisation basée sur la Mortalité. Dhenain M. Bulletin de l'Académie Vétérinaire de France, 2020.



Communiqué de presse de l'Académie Vétérinaire de France N° 4 sur Covid-19 chez les chats, furets, chiens (2 Avril 2020)

L’Académie Vétérinaire de France recommande que :

1) L’animal de compagnie soit considéré comme un membre de la famille et que le même niveau de précaution et de confinement lui soit appliqué exactement comme c’est le cas pour un autre membre de la famille, notamment afin de prévenir ses contacts avec une personne malade ou suspectée de Covid-19.

2) Des mesures barrières, mises en place chez l’Homme, soient adaptées aux animaux. A titre d’exemples :

Chez le détenteur contaminé par le Sars-CoV-2

° Maintenir les animaux de compagnie de patients humains positifs dans l’habitation, si possible gardé à distance des autres membres de la famille n’ayant pas développé de symptômes (éviter les contacts rapprochés avec l’animal).

° Pour les patients contaminés, respecter des règles d’hygiène (nettoyage et désinfection des mains, port du masque, distanciation) afin d’éviter autant la transmission interhumaine que la transmission aux animaux de compagnie.

° Aérer périodiquement les locaux et nettoyer le sol avec un détergent ménager.

° Afin de respecter la santé et le bien-être de l’animal

-       Désigner une personne proche non contaminée pour nourrir et soigner l’animal ;

-       Réserver des vêtements exclusivement dédiés au soin de ces animaux et se changer dans

le domicile à l’entrée et avant de sortir, en évitant le contact entre les vêtements d’intérieur et d’extérieur ;

-       Garder le collier, la laisse, et la cage de transport à l’entrée, sans contact avec le patient positif ;

-       Eviter si possible la sortie des chats du domicile ;

-       Maintenir la promenade du chien en le gardant à distance des autres animaux et en ramassant ses matières fécales ;

-       Nettoyer les coussinets plantaires au savon doux avant et après la promenade en utilisant des gants à usage unique;

° Les mêmes mesures sont à appliquer si le détenteur est hospitalisé.

 Pour l’environnement humain en bonne santé de l’animal

À titre de précaution supplémentaire, même si la transmission de l’animal à l’homme ou à un autre animal n’est pas démontrée :

° Éviter les contacts étroits avec son animal de compagnie surtout au niveau de la face (ne pas se faire lécher le visage);

° Se laver les mains au savon après contact avec l’animal de compagnie et surtout après un entretien de litière, de l’écuelle ou des réservoirs d’eau de boisson;

° Maintenir une distance avec les autres chiens au cours de la promenade ;

° Tenir le chien éloigné des matières fécales ;

° Ramasser les matières fécales du chien avec des gants à usage unique;

° Nettoyer des coussinets plantaires au savon doux avant et après la promenade. 

3) Il est important de réaliser rapidement des études permettant d’évaluer le risque de transmission du Covid-19 aux animaux de compagnie en France, notamment à des animaux de différentes tranches d’âge. Il faut évaluer la transmission du virus, l’apparition d’éventuels signes cliniques qui ne sont pas forcément respiratoires et la possibilité de portage par des animaux sains. 

L’Académie Vétérinaire de France rappelle que la voie de transmission avérée du Covid-19 est la transmission inter-humaine et que les mesures barrières prônées depuis plusieurs mois sont essentielles pour éviter la propagation de ce virus.



Tests du Covid-19 : Communiqué de presse de l'Académie Vétérinaire de France N° 3 (28 mars 2020)

La réalisation de tests Covid-19 à grande échelle apparaît comme indispensable pour maîtriser l'épidémie et préparer au mieux la levée du confinement.

Dans ce contexte, l'Académie vétérinaire de France (AVF) salue et soutient la démarche d'offre de service des producteurs français de réactifs vétérinaires qui ont l'expertise du diagnostic des coronaviroses chez les animaux et la capacité de produire plusieurs centaines de milliers de tests virologiques et sérologiques par mois.

L'AVF demande instamment aux autorités sanitaires d'examiner avec la plus grande attention cette possibilité, à laquelle plusieurs pays dont les États-Unis ont déjà largement recours.

Par ailleurs, les laboratoires vétérinaires sont capables d'effectuer un très grand nombre d'analyses grâce à leurs automates et outils de diagnostic.

Ces établissements devraient être autorisés à renforcer utilement les capacités d'analyse Covid-19 comme c'est le cas dans d'autres pays (Allemagne, Italie, Belgique...).

La médecine vétérinaire représente une valence importante de la santé publique. C'est pourquoi les instances sanitaires internationales promeuvent le concept "Une seule santé/One Health".

(télécharger le communiqué)

Communiqué commun Covid-19, Académie Nationale de Médecine - Académie Nationale de Chirurgie







PROCHAINES SÉANCES PUBLIQUES DE L'ACADÉMIE VÉTÉRINAIRE DE FRANCE

Séances Académiques de l'AVF, publiques de 14h00 – 17h00,  « Les Cordeliers », Amphithéâtre de l'Académie Nationale de Chirurgie, 15, rue de l’École de médecine, Paris 6ème, Métro Odéon.

Ces séances sont annulées à ce jour (cf communiqué de l'AVF N°1 ) et seront reportées ou diffusées en visioconférence selon le cas à des dates qui seront précisées dès que possible.









L'AVF AU SERVICE DES ÉTUDIANTS VÉTÉRINAIRES




DERNIÈRES PRISES DE POSITION DE L'ACADÉMIE VÉTÉRINAIRE DE FRANCE

2020

  • Avis sur la nécessité de soutenir la formation par la recherche dans les écoles nationales vétérinaires. Note d'accompagnement et Avis

 

2019

  • Avis sur l'insensibilisation de la région plantaire/palmaire du pied du cheval par névrectomie ou neurolyse digitée: Information, Avis et Rapport (annexe 1 et annexe 2)
  • Avis relatif à la production de modifications ciblées dans le génome des animaux domestiques: InformationAvisNote
  • Avis sur l’intérêt de favoriser, dès le recrutement des étudiants dans les écoles nationales vétérinaires, des interrelations entre futurs professionnels de la santé humaine et futurs professionnels de la santé animale. Note d'accompagnement et Avis 

2018

                                                 


Membre disparu

Décès de notre confrère Jacques RIGOULET, Docteur Vétérinaire, Membre titulaire de la Section 3 de l'Académie Vétérinaire de France (élu en 2014), survenu le 18 mai 2020. Ancien Directeur de la Ménagerie du Jardin des Plantes du Museum National d'Histoire Naturelle, Jacques Rigoulet était un expert de la Convention sur le commerce international des espèces de faune et de flore sauvages menacées d'extinction (CITES).


Membre disparu

Décès du Professeur Roland ROSSET, Docteur Vétérinaire, Chevalier de la Légion d'Honneur, Membre émérite de la Section 3 de l'Académie Vétérinaire de France (élu en 1986), Membre de la 4ème division, Section des sciences vétérinaires de l'Académie Nationale de Médecine, survenu le 6 décembre 2019 à Vincennes.


Secrétariat :
34, rue Bréguet
75011 Paris