Aller au contenu principal

Expérimentation animale et connaissances scientifiques

Protection des animaux utilisés à des fins de progression des connaissances scientifiques

Animaux impliqués dans des recherches biomédicales

9,58 millions d'animaux sont utilisés à des fins scientifiques en Europe en 2017

  • Souris: 61%, Rats: 12%, Chiens-chats-primates non humain: 0,3%, Autres mammifères: 8%
  • Poissons: 13%, Oiseaux: 6%, Amphibiens, cépahlopodes, reptiles: 0,3%
  • Finalité de l'utilisation des animaux en 2017. Recherche: 69 %; Utilisation réglementaire: 23 % dont pour médicaments à usage humain (61 %), vétérinaires (15 %) et produits chimiques industriels (11 %; Production de routine: 5 %.

Recherche biomédicale et animaux

Quels modèles expérimentaux

Une recherche très réglementée

Visites virtuelles de sites de recherches scientifiques

Sites internets de référence à l'extérieur de la France

Vers une réduction de l'utilisation des animaux

Domaines où l'utilisation des animaux est interdite

  • Industrie des cosmétiques

Réduction de l'utilisation d'animaux encouragées dans les domaines suivants

Institutions de mise en application des règlements français

Mise en application des réglements français

                     1° Elaborer une charte nationale portant sur l'éthique de l'expérimentation animale;

                     2° Elabore un guide de bonnes pratiques de fonctionnement des comités d'éthique ;

                     3° Etablit un bilan annuel national d'activité des comités d'éthique et formule des recommandations visant à améliorer leurs pratiques ;

                     4° Adresser à CNPAfis toute recommandation de méthode susceptible d'améliorer le bien-être des animaux utilisés à des fins scientifiques.