Aller au contenu principal

Communiqués de presse

Séance Solennelle de l'Académie Vétérinaire de France du 3 décembre 2020

Communiqué de presse de l'Académie vétérinaire de France N°23 : "L’AVF a eu l’honneur d’accueillir le Ministre de l’agriculture et de l’alimentation Julien Denormandie et la Secrétaire d’Etat auprès de la Ministre de la transition écologique, chargée de la biodiversité, Bérangère Abba".

Deux conférenciers prestigieux ont captivé l’auditoire : l’écrivain académicien Érik Orsenna qui a parlé de son dernier ouvrage « Cochons, voyages aux pays du vivant » et le biologiste Gilles Boeuf qui a traité du biomimétisme et de la bio-inspiration.

Le palmarès des prix 2020 de l’AVF a été proclamé lors de cette séance et les nombreux lauréats ont été félicités (palmarès disponible sur le site web academie-veterinaire-defrance.org et ici)

L’AVF a eu l’honneur d’accueillir le Ministre de l’agriculture et de l’alimentation Julien Denormandie (lire le discours ici) et la Secrétaire d’Etat auprès de la Ministre de la transition écologique, chargée de la biodiversité, Bérangère Abba (lire le discours ici), qui ont remercié l’AVF pour le travail fourni et l’ont sollicitée sur plusieurs sujets afin d’éclairer la décision publique.

Dès les mois de mars et d’avril 2020 l’AVF a communiqué sur l’intérêt et l’importance d’associer davantage le monde vétérinaire, y compris les laboratoires vétérinaires d’analyses, à la gestion de la crise Covid-19 et d’intégrer en particulier un vétérinaire au Conseil scientifique Covid-19 (Communiqué de presse N°3 du 28 mars 2020 et Communiqué de presse N°8 du 24 avril 2020 de l'AVF).

« Les vétérinaires sont un maillon essentiel de la politique sanitaire de notre pays. Depuis ma nomination à la tête du Ministère de l’agriculture et de l’alimentation, je mesure chaque jour la place centrale de la profession vétérinaire dans les grands enjeux de notre société. L’expertise de l’AVF doit accompagner le Ministère dans les défis à relever et les évolutions à conduire.  Je compte sur vous ! » a déclaré Julien Denormandie.

« Je salue votre implication sur les questions de biodiversité et suis convaincue de la nécessité d’adopter une approche One Health. Nous avons de nombreux défis communs à relever et de sujets à partager, en particulier en matière de faune sauvage captive et de régulation de la chasse. J’ai besoin de vous et je compte sur votre éclairage scientifique» a indiqué Bérangère Abba.

 

L’AVF se mobilisera pour répondre aux demandes du gouvernement.

Le matin se tenait une séance commune Académie nationale de médecine-Académie vétérinaire de France,avec la collaboration de la Société vétérinaire pratique de France. Cette séance, intitulée « Covid-19 et « Une seule santé » : aspects médicaux, vétérinaires et environnementaux » a permis un croisement des regards entre différentes disciplines scientifiques et différents pays (Chine, Allemagne…). Programme de la séance Commune ANM-AVF ici

Les deux séances ont connu un grand succès et l’AVF remercie les Ministres, l’Académie nationale de médecine, la Société Vétérinaire Pratique, les intervenants et tous les participants. Elle continuera à apporter sa contribution active à l’évolution des connaissances dans le domaine vétérinaire (santé et bien-être des animaux, alimentation…) et dans celui de la santé publique, animée par l’approche « Une seule santé »qui allie santé humaine, santé animale et santé environnementale.

------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

 

Académie Vétérinaire de France, 34 rue Breguet 75011 Paris

Courriel : academie(at)veterinaire.fr, Téléphone : 01 85 09 37 00

www.academie-veterinaire-defrance.org

 

L’Académie Vétérinaire de France étudie tous les sujets relatifs aux domaines scientifiques, techniques, juridiques, historiques et éthiques où s'exercent les compétences du vétérinaire, en particulier ceux se rapportant aux animaux, à leurs maladies, à leurs relations avec l'homme et l'environnement, aux productions animales et à la santé publique vétérinaire. Elle contribue à la diffusion des progrès des sciences et au perfectionnement des techniques ayant trait aux activités vétérinaires.

Elle conseille les pouvoirs publics et éclaire l'opinion dans les domaines précités.

Elle développe les relations techniques et scientifiques, nationales ou internationales entre les vétérinaires et les autres acteurs des sciences de la vie et de la santé.

Fondée le 20 juin 1844, elle est reconnue d'utilité publique par décret le 16 avril 1878 et instituée Académie Vétérinaire de France par décret du 12 Janvier 1928.