Aller au contenu principal

Communiqués de presse

Espèces animales sensibles au SARS-CoV-2 et risques en santé publique

Communiqué de presse de l'Académie nationale de Médecine et de l'Académie vétérinaire de France, Communiqué N°22 de l'AVF. Le franchissement de la barrière d'espèce par le SARS-CoV-2 a été observé dans les conditions naturelles ou expérimentales chez les animaux de compagnie (chiens, chats, furets), les animaux de laboratoire ou les animaux de la faune sauvage captive ou non. En cas de co-infection des animaux de compagnie, la possibilité de recombinaisons entre les coronavirus pathogènes canins ou félins et le SARS-CoV-2 ne peut être exclue.

Lire le Communiqué commun de l'Académie Nationale de médecine et de l'Académie vétérinaire de France ici