Liste des actualités

Un chat contaminé par le Covid-19 en France

La maladie à coronavirus 2019 (COVID-19) causée par le virus SARS-CoV-2 a été signalée pour la première fois à Wuhan, en Chine, et s'est rapidement propagée dans le monde entier.

Des études antérieures ont suggéré que les chats pourraient être une espèce sensible au SARS-CoV-2 avec seulement 4 chats naturellement infectés signalés à ce jour.

Une étude réalisée à Maison-Alfort a étudié l'infection putative de chats de propriétaires précédemment soupçonnés d'être infectés par COVID-19. Pour chaque chat, des écouvillons rectaux et nasopharyngés ont été prélevés. Ils ont été soumis à un test qRT-PCR ciblant 2 gènes de SARS-CoV-2.

Un chat a été testé positif par qRT-PCR sur un écouvillon rectal, ce qui a été confirmé par le centre collaborateur de l'OIE à l'Institut Pasteur. Les écouvillons nasopharyngés de cet animal ont été testés négatifs. Ce chat montrait de légers signes respiratoires et digestifs.

Cette étude rapporte pour la première fois l'infection naturelle d'un chat en France (près de Paris), probablement par l'intermédiaire de ses propriétaires. Il n'y a actuellement aucune preuve que les chats peuvent être une source de COVID-19, et les propriétaires ne devraient pas abandonner leurs animaux de compagnie ni compromettre leur bien-être.

Une publication plus détaillée sera bientôt soumise.

Auteurs: Corinne Sailleau, Marine Dumarest, Jessica Vanhomwegen, Bernard Klonjkowski, Valerie Caro, Jean-Claude Manuguerra, Stephan Zientara, Sophie Lepoder

Stephan Zientara est membre de l'Académie Vétérinaire de France.



Secrétariat :
34, rue Bréguet
75011 Paris