L’Académie Vétérinaire de France a pour but :

  • D'étudier tous les sujets relatifs aux domaines scientifiques, techniques, juridiques, historiques et éthiques où s'exercent les compétences du vétérinaire, en particulier ceux se rapportant aux animaux, à leurs maladies, à leurs relations avec l'homme et l'environnement, aux productions animales et à la santé publique vétérinaire. 
  • De contribuer à la diffusion des progrès des sciences et au perfectionnement des techniques ayant trait aux activités vétérinaires. 
  • De conseiller les pouvoirs publics et d'éclairer l'opinion dans les domaines précités.
  • De développer les relations techniques et scientifiques, nationales ou internationales entre les vétérinaires et les autres acteurs des sciences de la vie et de la santé.

 L’Académie exprime son avis sur toutes questions de sa compétence, et notamment sur celles dont elle est saisie par le Gouvernement.

Ses avis sont adoptés à la majorité qualifiée des membres titulaires et émérites présents.  

L’organisation de l’Académie en trois sections dénommées « Recherches Enseignement », « Sciences cliniques » et « Santé publique vétérinaire et productions animales » permet de répondre aux missions de l’Académie.

Elle est dotée de deux commissions permanentes transversales, la première « Relations Homme-Animaux » qui favorise les synergies sur des thématiques le nécessitant telle que la protection animale et la seconde nouvellement créée par l’Assemblée générale le 12 janvier 2012 et portant sur la culture vétérinaire.

Précisons que les ressources financières de l’Académie proviennent essentiellement d’une subvention du ministère chargé de l’agriculture, des partenariats, des abonnements et des contributions des membres, la dépense principale portant sur l’édition du Bulletin.


Secrétariat :
34, rue Bréguet
75011 Paris